• La Coda d’Oro

     

    La Coda d’Oro

     

    Saisons 1 et 2

    Résumé : Kahoko Hino est une élève d’un lycée très réputé : le lycée Seisou. Ce lycée est particulier car il possède deux sections : la première est la section générale et la deuxième est la section musicale. Autant dire tout de suite que les deux sections ne s’apprécient pas entres elles. Le jour de la rentrée des classes, Hino courre parce qu’elle est en retard. C’est en reprenant son souffle près de la fontaine de l’école qu’elle fait la rencontre d’un petit d’être aussi étrange que magique. Ce petit être est une fée nommée Lili (accessoirement un garçon). D’abord effrayée par Lili, Hino s’enfuit. Mais surpris et ravie qu’après tant d’années, quelqu’un puisse enfin le voir, Lili (fée de la musique), convint Hino de participer à un tournoi de musique qui va avoir lieu bientôt. Pour ce faire, Lili donne à Hino le Corda, un violon magique qui peut même être joué par le plus mauvais des musiciens (sachant qu’Hino n’a jamais touché un instrument de sa vie). Hino à la surprise générale, se retrouve inscrit d’office à ce tournoi. C’est alors que commence l’aventure d’Hino à travers un tournois musical, dans lequel elle va rencontrer d’autres élèves qui eux, ont un véritable talent pour la musique !

     

    Critiques : Si vous aimez les shojos, alors cet article est fait pour vous. La corda d’Oro présente les bons comme les mauvais points d’un bon shojo qui se respecte. C’est un animé plein de vitalité qui respire la musique : après tout c’en est son thème principal.

     

    Les points forts :

    -    Avant tout, l’un des plus beaux point que j’aimerai relever, et je pense que tous ceux qui ont suivi cet animé seront d’accord avec moi, il s’agit des bandes-son : elles sont justes « topissimes ». Il faut savoir que cet animé est tournée vers la musique classique, je ne m’y connais pas mais avec cet anime, on en a tout un panel. Cela passe de Mozart, à Beethoven, en passant par Chopin, Litz, Wagner…etc ! Les interprétations des personnages étaient sublimes, je me repassais certains passages juste pour réentendre les morceaux, c’est pour vous dire ! Cette folie musicale m’a aussi prise pour l’animé et le drama adapté de Nodame Cantabile ^^ Maintenant je suis capable de vous nommer quelques opéras de Mozart, un ou deux concertos de Chopin etc…Yeah Merci la Corda !

    -    Si on parle de musique, on ne peut pas ne pas parler des instruments qui vont de pair avec les personnages. Et tout comme nous avons un panel de personnages, nous avons aussi un panel d’instrument, je peux même dire plus (à la mode des Frères Dupont et Dupond) nous avons un grand orchestre : Hino et Len (parait arrogant mais au fond il a bon cœur) au violon, Ryotaro Tsuchiura (il va devenir un bon ami pour Hino mais lui est un peu amoureux d’elle) au piano, Kazuki Hihara (il est enjouée et est aussi amoureux d’Hino) à la trompette, Azuma Yunoki (il fait croire à tout le monde qu’il a bon fond mais il cache une personnalité froide)  à la flûte traversière, Keiichi Shimizu au violoncelle, Schoko Fuyumi (elle veut ressembler à Hino qui possède une personnalité forte) à la clarinette.

    -    J’ai beaucoup aimé l’idée des thèmes pour le tournoi, et je suivai avec impatience qu’allaient choisir les différents personnages pour correspondre au thème qui leur avait été assigné.

     

    Les points faibles :

    -    Le personnage d’Hino a fini par m’insupporter durant tout l’animé. Oui elle correspond au type même des personnages de shojos donc elle est hésitante, elle ne sait pas quoi faire, elle veut toujours bien faire, elle est maladroite mais décidée etc…mais tout de même, là on l’a exagéré. Si un épisode dure 25 min, elle passe 24min 55 à se demander quoi faire, et surtout à avoir des remords par rapport au fait qu’elle utilise un violon magique alors que les autres ont un vrai talent. Et bien ma pauvre fille, il ne me semble pas que Lili te met un couteau sous la gorge…bref pour Hino !

    -    Euh je n’ai toujours pas compris le pourquoi du comment de l’inscription d’Hino dans le tournoi : elle voit Lili ! et moi j’aimerai dire : et ? Non mais sois disant c’est sous ordre du directeur, mais comment fait-il pour savoir qu’Hino voit Lili ? Voit-il Lili lui-même ? De plus, le directeur on ne l’a jamais vu dans l’histoire.

    -    Azuma Yunoki, on ne comprend pas le revirement de son changement de personnalité. C’est le type de gars adulé et la hop, il change…mais chose bizarre…seulement en présence d’Hino ! Pourtant il ne l’aime pas, à moins que…qui sait !

    -    La saison 2 est une suite sans être une suite, car là on se concentre plus sur un personnage dont on ne comprend pas le rôle ni le rôle de d’autres intervenant. Il semblerait que ce personnage joue de l’alto, ce qui fait qu’il sera vite intégré dans l’orchestre que forme les autres. De cette manière, ces derniers auront une harmonie parfaite§ Pour moi cette saison 2 est juste bâclée, je ne voulais pas forcément qu’elle est 26 épisodes comme la première, mais une dizaine aurait été cool. Genre on aurait vu qu’Hino l’amélioration d’Hino dans le maniement du violon !!

    En tout cas, chose que j’aimerai vous conseiller vivement : aller le voir, ne serais-ce que pour les musiques. Je suis toujours bluffée. Et puis ce n’est pas souvent qu’on a un animé sur la musique classique ! Autant en profiter ^^

    Note : 7/10

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :